top of page

Bodhidharma


Pluie de cils sur le sol

Et pousse le thé

L'homme à la barbe rousse

Dans la grotte noire

Discerne la sphère de la réalité

Il voit le cœur avec le cœur, depuis le cœur

Et dit ce que lui dicte le cœur

Pas d'esprit

Des mots comme des fleurs Udumbara

Sur le Pic du Vautour

Le corps vêtu d'une robe rouge sang

La couleur de la Terre d'Amida

Terre du repos

Neuf ans assis sans se relever

Parce que toujours debout

Les yeux ouverts pour entendre

Et les oreilles pour voir les sons du monde



30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

댓글


bottom of page